Review sur Pokémon Epée et Pokémon Bouclier

Bonjour à tous, 

Cela fait maintenant plus d’un mois que Pokémon Epée et Pokémon Bouclier sont sortis. Certains d’entre vous ont déjà leur(s) jeu(x) depuis longtemps, d’autres l’ont reçu il y a quelques jours et d’autres hésitent encore à l’acheter.

Nous allons vous donner notre avis sur ce jeu qui a beaucoup fait parler de lui avant et après sa sortie, en bien et en mal…

Principe des jeux

Pokémon Epée et Pokémon Bouclier nous emmènent donc dans la région de Galar pour partir dans une nouvelle aventure avec de nouveaux personnages et de nouveaux Pokémon. Et pour la toute première fois dans les Terres Sauvages, zone ouverte, sans limite, avec des Pokémon imprévisibles, visibles ou non et aussi les fameux Raids Dynamax !

Votre aventure débutera de la même manière que tous les jeux Pokémon. Vous rencontrerez votre ami/rival et vous devrez choisir votre Pokémon de départ parmi 3 proposés (Plante, Feu, Eau) pour partir visiter votre région et combattre dans les arènes qui sont d’ailleurs de retour après avoir été remplacées par des Epreuves dans Pokémon Soleil et Lune. Vous y vivrez une aventure plaisante avec plusieurs nouveautés.

Graphismes

Ce point a beaucoup été critiqué lors de la sortie des premiers trailers alors que le jeu était encore en développement et non terminés. Nous allons le dire tout de suite avant de passer à la suite, oui il y a quelques défauts visibles si on les cherche. Mais le jeu est loin, très loin d’être moche, au contraire. C’est un vrai plaisir de visiter la région et les diverses villes hautes en couleurs pour certaines d’ailleurs.

Du côté des Pokémon, on voit quelques similitudes graphiques avec Pokémon Let’s Go mais l’évolution est bien présente et appréciable. Ils sont plus réalistes et avec de belles couleurs.

Concernant les personnages, le tout est correct mais quelques améliorations auraient été appréciable, notamment dans les déplacements trop linéaires, un peu robot. Point positif du côté des visages des personnages qui sont tous réussis. 

Les décors, la région en elle même, les villes, les Terres Sauvages, routes … Le tout est agréables, avec de belles couleurs et des détails sympathiques. Mais c’est là aussi que l’on retrouve les défauts graphiques du jeu malheureusement et surtout dans les Terres Sauvages. Mais honnêtement pour certains il faut aller les chercher en s’attardant dessus, comme par exemple sur un arbre qui est bien loin de vous et que vous n’auriez pas regardé si vous n’aviez pas cherché les défauts. Mais d’autres sont beaucoup plus visibles.

Globalement le jeu est coloré, avec des couleurs vives qui ressortent bien et avec de nombreux détails ce qui le rend agréable à jouer. 

L’histoire

L’histoire n’a pas été révolutionnée par rapport aux jeux précédents. On vit une aventure plutôt sympathique et intéressante mais l’histoire reste mal rythmée. On reste souvent sur notre faim, plusieurs fois les situation critiques qui pourraient apporter un plus à notre aventure sont coupées par Sonya et Tarak qui veulent absolument que l’on se concentre sur le Défis des Arènes et certains éléments introduits dans l’histoire restent sans réponses. Le scénario n’est pas mauvais mais il y a quelques défauts pas toujours agréables. 

Gameplay

Le gameplay lui n’ont plus n’a rien de révolutionnaire, néanmoins quelques ajouts bien agréables sont présents et apportent un peu de fraîcheur. 

On peut donc voir une belle région et des Pokémon avec des formes régionales plutôt cool. 

Le Dynamax a été très mis en avant lors de la promotion des jeux. Un phénomène bien sympathique mais qui n’est utilisable qu’à certains moment bien précis dans votre aventure.

Quand on parle Dynamax, on est obligé de penser aux Raids Dynamax qui sont une copie des Raids de Pokémon Go. On en reparle juste après.

Parmi les nouveautés il y a évidemment les Terres Sauvages qui nous détaillerons juste après. Mais pour nous ce sont elles la vraie nouveauté de ces jeux.

Vous noterez aussi le retour de l’ancien système de capture qui avait disparu dans Pokémon Let’s Go. Ici vous devrez combattre et affaiblir le Pokémon sauvage avant de pouvoir tenter une capture avec vos Balls. 

Les chasseurs de Pokémon chromatiques ont droit à un nouveau système de chasse reprenant des éléments d’anciens systèmes. 

On retrouve aussi les changements que l’on a pu découvrir dans les jeux précédents et qui aident beaucoup à avancer dans le jeu dès le début : le taxi volant qui remplace la CS Vol, la canne à pêche et le vélo déjà dans notre inventaire, le Multi Exp, les taux d’efficacité des attaques pendant un combat …

Certains n’apprécieront pas ces atouts, d’autres seront bien contents de les avoir, de notre point de vue nous voyons surtout que le jeu s’adapte aux plus jeunes et au nouveaux joueurs en le rendant moins difficile mais c’est un parti pris qui peut se comprendre.

Par contre ce qui est appréciable c’est par exemple les boites du PC accessibles de partout sans retourner au Centre Pokémon. 

On voit aussi l’arrivée du Poké-Camping qui sera un atout pour la montée des points d’expérience et le niveau d’amitié avec ses Pokémon. Et vous pourrez aussi y remplir votre Curry-Dex avec les recettes que vous créerez avec les ingrédients que vous trouverez tout au long de votre aventure. Un plat très apprécié des Pokémon qui leur feront gagner des points d’expérience.

Terres Sauvages et Raids Dynamax

Les Terres Sauvages sont au centre de la région de Galar. Elles relient diverses villes et sont composées de vastes plaines. Un monde « ouvert » qui change au gré de la météo et dans lequel vous pourrez découvrir de nombreux Pokémon qui changent en fonction de la météo et du moment de la journée où vous jouez. Leur niveau aussi est très large car vous pourrez rencontrer des Pokémon bien plus puissance que vous et qu’il vous sera impossible de capturer au début du jeu même si vous réussissez à suffisamment les affaiblir. Et oui désormais vous devrez gagner des badges pour avoir le droit de capturer les Pokémon sauvages les plus haut-niveau. Les personnages que vous rencontrerez seront aussi aléatoires. Tout comme le contenu des arbres à baies et des objets que vous trouverez au sol. Une partie de monde de Galar ou rien n’est figé et rigide comme nous l’avons connu jusqu’à maintenant dans les jeux Pokémon. On passer très rapidement de nombreuses heures à faire le tour de ce monde sauvage. Un début très prometteur pour les futurs jeux de la licence.

Dans les Terres Sauvages vous pourrez participer à des Raids Dynamax. Une première dans les jeux principaux Pokémon. Vous les remarquerez facilement car ils se trouvent dans les puits qui brillent d’une lumière rouge ou violette.

Vous pourrez y participer en solo (avec 3 joueurs PNJ) ou en coopération avec des joueurs en ligne via internet. Lors de ces Raids, si vous battez le Pokémon qui y est présent, vous pourrez essayer de le capturer. Si vous y parvenez vous verrez que ces Pokémon sont puissants. Certains d’entres eux sont même rares. 

Le Pokédex

Lui aussi a beaucoup fait parler de lui avant la sortie des jeux. Dans Pokémon Epée et Bouclier le Pokédex se compose de 400 Pokémon sur environ 900 Pokémon connus à ce jour.

On ne peut pas dire que c’est un point négatif car 400 Pokémon c’est déjà très bien et ça prend du temps pour tous les avoir. Et puis c’est bien plus que les 153 de Pokémon Let’s Go. Et dernière chose, pour un second jeu sur Nintendo Switch c’est honorable d’en avoir presque la moitié. Un changement de console n’est jamais simple surtout avec une toute nouvelle technologie donc on ne peut clairement pas dire que c’est un point négatif comme beaucoup le pensent.

 

Les arènes et la Ligue Pokémon

Comme nous l’avons dit plus haut, les arènes sont de retour après avoir disparu dans Pokémon Soleil et Lune. Vous pourrez donc de nouveau gagner des badges qui vous permettront d’accéder à la Ligue Pokémon ou plutôt au Poké Masters. 

Avant de combattre le Champion d’une arène, vous devrez traverser l’arène en réalisant une petite épreuve et en combattant des Dresseurs. Une fois arrivé au bout, le Champion vous attendra. Evidemment pendant votre combat le Dynamax sera un point important sur le déroulement du match.

Du côté du Poké Masters, vous verrez quelques changement par rapport aux Ligues que nous avons connues. Pas de Conseil des Quatre mais un gros Challenge. Vous devrez combattre deux Dresseurs dans un tournoi préliminaire, puis de nouveau 3 Champions d’arène dans le tournoi final et enfin le Maître de la Ligue. Mais ne vous dites pas que ce sera facile. Quelques surprises vous attendent si vous y allez sans préparation. 

Le post-game

 Une fois devenu Maître de la Ligue, il vous restera un pan d’histoire mettant en scène Zacian et Zamazenta, puis enfin accéder à la Tour de Combat et défendre votre titre dans le Poké Masters.
Malheureusement, le postgame est assez vide : le scénario est relativement court, et la Tour de Combat se retrouve même amputée des Combats Multi. Reste donc la complétion du Pokédex, la chasse aux Chromatiques, les combats en ligne et les escapades dans les Terres Sauvages, ce qui devient vite répétitif mais tout cela ravira la plupart des joueurs.

Conclusion

Malgré quelques défauts Pokémon Epée et Pokémon Bouclier sont de bons jeux, agréables et appréciables, sur lesquels il est agréable de jouer. On voit clairement que le manque de temps pour développer les jeux ce qui a obligé les développeurs à faire des choix et donc raccourcir certaines parties et notamment le Pokédex. Mais le reste reste globalement bon.

 

Mâmotto

Maman du Pokéweb, grande collectionne et gérante de Pokégraph qui aime partager sa passion de l'univers Pokémon à travers ce site et les réseaux sociaux. Retrouvez moi sur Twitter, Instagram et Facebook : Mâmotto Poké Collection

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire