"Pokémon Donjon Mystère : Equipe de Secours DX" : notre test !

Bonjour à tous !

 

Une fois n'est pas coutume, c'est moi, Daizaku, qui vous propose ce test de Pokémon Donjon Mystère : Equipe de Secours DX ! Préparez votre Sac et partons dans les tréfonds des donjons !

Avant de commencer, sachez que c'est mon opinion personnelle en tant que joueur ayant joué à Equipe de Secours Rouge sur GBA, toutefois j'ai essayé d'être le plus objectif possible. Ceci étant dit, voyons tout cela !

Qu'est-ce que Donjon Mystère ?

Pour ceux qui ne connaissent pas cette série spin-off, Pokémon Donjon Mystère vous propose une perspective originale : vous mettre dans la peau d'un Pokémon, dans le monde des Pokémon, et parcourir des Donjons Mystères, dont la configuration change à chaque visite ! Géographie, ennemis, objets : rien n'est jamais identique d'un donjon à l'autre !

Dans Pokémon Donjon Mystère : Equipe de Secours DX, vous incarnez donc un Pokémon soit choisi par vos soins, soit en répondant à un test de personnalité, et vous êtes accompagnés d'un acolyte que vous rencontrez dès le début du jeu. C'est en duo que vous créerez votre équipe de secours, prête à apporter son aide aux Pokémon dans le besoin à travers les donjons !

Lors de mon test de personnalité, j'étais tombé sur Gobou.

 

Un style graphique dépaysant

Cet opus de Donjon Mystère nous offre un style graphique inédit jusqu'alors. Nous avons l'impression d'un monde dont les couleurs sont plutôt crayonnées, donnant un aspect proche d'un style cartoon, forcément très éloigné du style de l'original. Quoique surprenant au début, je m'y suis très vite habitué. Je trouve que c'est un très bon choix et que ça donne beaucoup de vie à ce monde, ça le démarque des autres jeux de la licence. Les décors nous plongent à merveille dans l'environnement, et les Pokémon sont agréables à voir.

Techniquement, le jeu s'en sort très bien et est très fluide, même si à certains (rares) moments j'ai eu quelques ralentissements, notamment lorsque j'arrive dans une Maison de Monstres et que je tente de bouger, ou que mon équipe est composée de 8 Pokémon : la quantité de Pokémon à gérer en même temps provoque un ralentissement notable, mais ça ne dure jamais bien longtemps.

Ça en fait du monde dans la pièce...

 

Les Donjons sont agréables à voir et arpenter, les détails du décor sont mieux représentés grâce bien évidemment à la puissance de la Switch par rapport à la GBA et la DS. Les musiques des donjons sont tout aussi agréables à entendre, même si je trouve que celles d'Explorateurs du Temps/de l'Ombre/du Ciel sont un voire deux crans au-dessus.

Autre point notable : les images des Objets. En effet, chaque objet a son image attitrée quand vous les regardez dans votre Boîte à Objets. Ainsi, une Explograine ne ressemblera pas à une Guérigraine, tout comme un Echaporbe ne ressemble pas à un Stupéfiorbe. Cela stimule un peu l'imagination lorsque vous utilisez l'objet. Pour ma part, je visualise bien mon Pokémon (moi-même donc) manger une Graine en sachant à quoi elle ressemble, et ça me plonge encore plus dans le jeu !

Ici un Immobilisorbe...

 

...et là une Puregraine.

 

Des mécaniques de jeu variées mais inégales

Le très gros morceau de ce jeu consistant à arpenter les Donjons, comment s'en sort-il à ce niveau ? Ma foi, il s'en sort bien, très bien même ! L'exploration des Donjons est agréable et assez facile à prendre en main grâce aux nombreuses pages de tutoriel que vous verrez lors de vos premiers pas. Ceci dit, concernant les déplacements, j'ai du mal à me déplacer en diagonale de façon fluide : l'absence de liaison entre les touches de la croix directionnelle en mode portable rend l'opération assez difficile sans avoir recours au bouton R qui, maintenu, permet de forcer le déplacement en diagonale. Un souci qui peut casser le rythme de l'exploration ou vous faire aller sur une case où vous ne souhaitez pas aller, pouvant vite faire basculer le cours d'une aventure dans le mauvais sens à certains moments.

Le système d'utilisation des attaques est celui de Pokémon Super Donjon Mystère : en maintenant le bouton ZL, vous pouvez choisir l'attaque que vous voulez utiliser par le biais des boutons A, B, X et Y. Ce qui est une sacrée évolution par rapport aux originaux, où vous ne pouviez lancer que l'attaque mise en raccourci, vous obligeant donc à aller dans le menu pour choisir une autre attaque. Cela contribue donc grandement à la fluidité du jeu, le rendant plus agréable.

Simple et efficace

 

Dans les nouveautés, nous pouvons retrouver la Marche Auto, activée en maintenant le bouton L : votre équipe parcourra alors l'étage d'elle-même, cherchant des objets ou les escaliers, et s'arrêtant à l'approche d'un ennemi. A titre personnel, je n'ai jamais ressenti le besoin de l'utiliser, préférant explorer par moi-même. En lien avec les attaques, une simple pression du bouton A face à l'ennemi permettra au jeu de choisir la meilleure option contre votre cible. Utile au début, elle peut malheureusement se retrouver handicapante à terme, vous privant d'une attaque dont vous avez dépensé tous les PP lors d'un moment où vous en auriez eu besoin.

Nous trouvons également les Capacicool : des effets passifs divers et variés affectant toute l'équipe. Par exemple, Couloir Gagnant permet à l'équipe de ne jamais rater une attaque lancée depuis un couloir. Ou bien Jeûne Fou qui permet de ne pas subir de dégâts quand l'Estomac tombe à zéro, au prix de la perte de régénération naturelle des PV ! Ce sont des capacités se révélant extrêmement utiles pour certaines, mais il y a un gros déséquilibre entre certaines (personnellement je trouve que Jeûne Fou est ultra-utile pour les longs donjons, mais qu'à côté Abri-Bombe (?) est vraiment trop situationnel). Et forcément, cela a un impact sur la difficulté générale du jeu.

Ici, Évoli a Talion, qui diminue l'Attaque et l'Attaque Spéciale d'un ennemi qui tape un membre de l'équipe

 

Plus facile que l'original ?

 La série Donjon Mystère est réputée pour sa difficulté, notamment en post-game avec des donjons à 99 étages, et même pendant l'aventure principale je me suis pas mal cassé les dents sur certains donjons, notamment les deux derniers que je ne spoilerai pas. Ceci dit, les nouveautés et modifications apportées à l'original tendent à rendre ce jeu plus facile. Tout d'abord avec les Capacicool comme évoqué plus tôt, certaines étant plus utiles que d'autres. Ensuite, la baisse de prix significative des CT et la fréquence d'apparition élevée de missions vous donnant des Rubans Dorés ou des boissons pour booster vos stats et ce dès le début du jeu rend la première partie du jeu très (trop ?) facile. Pour le post-game je ne l'ai pas encore complètement exploré, mais la difficulté monte franchement, entre les donjons de 40 étages ou plus, des boss très puissants, et on revient vers l'original à ce niveau-là.

Le gain d'expérience est énormément facilité à l'aide du Dojo Makuhita, permettant des sessions de 50 à 60 secondes durant lesquelles vous vous baladez dans un dédale, à mettre KO de très nombreux ennemis qui donnent beaucoup d'expérience. Sur les deux parties que j'ai faites, pour l'une je suis arrivé au dernier donjon autour du niveau 34 (ce qui est peu), mais pour l'autre j'ai atteint le niveau 63 ! Pareillement, une Capacicool a joué dessus, mais quand on sait à quel point le gain d'expérience est difficile dans le jeu de 2006, ça fait bizarre.

Enfin, pour la durée de vie, il m'a fallu une dizaine d'heures pour arriver à la fin de la trame principale, et il m'en faudra sans doute le triple pour venir à bout de tous les donjons du jeu, sans parler du temps que je prendrai pour atteindre le grade de secouriste maximal !

Oui, on peut faire du Shiny Hunting ici !

 

En conclusion...

Ce premier remake de la série fut une très bonne surprise lors de son annonce, mais aussi une fois que je l'ai eu en main. Il n'est certainement pas sans défauts, mais à mes yeux il est un très bon jeu Pokémon. Doté d'un style original, de bonnes musiques et d'une durée de vie conséquente, m'est avis que je vais y passer beaucoup de temps, même quand les DLC de la 8G arriveront ! Désormais, j'ai l'espoir de voir apparaître un remake de la seconde itération de la série : Explorateurs du Temps/de l'Ombre/du Ciel, épisode qui est, à mes yeux ou pour un grand nombre de joueurs, le meilleur de la série !

 Si je peux résumer de façon succincte ce test : c'est un très bon jeu, joli graphiquement, agréable à prendre en main, avec toutefois un scénario un peu court et une difficulté inégale. Si vous aimez le style Dungeon Crawler et l'univers Pokémon, n'hésitez pas : foncez !

 

N'hésitez pas à partager ce test et à le commenter, c'est la première fois que je m'essaie à cet exercice et je serai très intéressé par vos retours, et discuter avec vous des points où vous êtes en accord ou non, ou bien de ce que je n'ai pas pu aborder dans ce test !

 

En espérant que cela vous ait plu, je vous dis à bientôt sur Pokégraph !

0 Commentaire
Loup solitaire accompagné de son Dimoret, chasseur de Shiny quand il ne dort pas.

Article rédigé le 23/03/2020 à 19H03

Sources: Pas de sources

1 News partagée, c'est 1 aspirine pour un Psykokwak !

Nos partenaires :

  • Pokémon France
  • Pokécardex
  • Éternia
  • Aqua 'N' Game
  • Mâmotto


Devenez vous aussi partenaire Pokégraph !

Soutenez le site en faisant un don via PayPal : Cliquez ici


Pokémon est une marque déposée de TCPI The Pokémon Company International, Game Freak et Nintendo.

Pokégraph site d'art et d'actualité Pokémon - copyright 2007-2016 - Version 4.6.1 AgenRuby G

Directrice Mâmotto

WebDesign et Développement par William Krieg

Mail : pokegraph@orange.fr

Le site se réserve le droit d'utiliser les images présentes sur le serveur afin d'illustrer ses articles, uniquement lorsque ceux-ci visent à présenter des oeuvres de ses membres (Pokémon de la semaine, Panthéon, animations...), sans modification de l'image d'origine.

Pokegraph | Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web et en profter plainement. Mettre à jour maintenant

×