Notre test de Pokémon Unite !

Bonjour à tous ! Voilà maintenant une quinzaine de jours que Pokémon Unite a débarqué sur nos consoles Nintendo Switch et bientôt sur nos smartphones. Qu’avons-nous pensé de ce MOBA à la sauce Pokémon ? Voyons cela de suite avec notre test de Pokémon Unite !

Tout d’abord, il est utile de rappeler ce qu’est un MOBA. Un MOBA (Multiplayer Online Battle Arena, Arène de bataille multijoueur en ligne en français) est un genre de jeu vidéo qui met aux prises deux équipes d’un certain nombres de joueurs (le plus souvent cinq) dans une arène symétrique composée de structures à attaquer ou défendre, de voies (le plus souvent deux ou trois) et d’une zone neutre généralement nommée « jungle ». Parmi les jeux populaires du genre, on peut bien évidemment citer League of Legends, DotA ou encore Heroes of the Storm. Et désormais s’est greffé à la famille Pokémon Unite !


Règles du jeu

Une partie de Pokémon Unite dure 5 ou 10 minutes, pendant lesquelles deux équipes de 3 à 5 Pokémon s’affrontent pour marquer le plus de points possible. Les joueurs accumulent les points en battant des Pokémon sauvages ou des adversaires, et doivent marquer un dunk dans l’un des paniers adverses pour valider les points. Plus un joueur peut marquer de points d’un coup, plus il mettra de temps sous le panier avant de dunker, le laissant à la merci des adversaires. Il vaut donc mieux marquer sans personne autour. Les paniers se détruisent après 100 points marqués dedans, permettant à l’équipe d’avancer plus loin sur la voie. Enfin, les points marqués dans les derniers instants de la partie (dernière minute pour les parties de 5 minutes, deux dernières minutes pour les parties de 10 minutes) comptent double, pouvant offrir des retournements de situation assez spectaculaires.


Gameplay

Vous jouez un Pokémon parmi un panel de 21 Pokémon (à la date du 4 août 2021), chacun ayant son rôle propre. Par exemple, Blancoton a un rôle porté sur le soutien, alors que Dracaufeu est un Pokémon offensif polyvalent. Vous démarrez une partie au niveau 1, au premier stade d’évolution pour certains Pokémon. Ainsi, si vous avez pris Dracaufeu, vous démarrerez en tant que Salamèche.

Vous commencez la partie avec deux capacités. A certains paliers de niveau, vous aurez le choix d’améliorer une capacité de départ en deux variations. En gardant l’exemple de Dracaufeu, au niveau 5, vous pourrez faire évoluer Rebondifeu soit en Lance-Flammes (à distance), soit en Poing de Feu (charge). Le choix de la capacité est définitif pour le reste de la partie.

Plus tard dans la partie, vous aurez accès à une capacité « Unite », une attaque à long temps de recharge pouvant impacter le cours d’une partie de manière significative.

Concernant les contrôles, vous vous déplacez avec le stick gauche, lancez les attaques automatiques avec A, les capacités avec R et ZR, et enfin la capacité Unite avec ZL. Sachez qu’il est possible de paramétrer ses touches dans les options.


Performances en jeu

Graphiquement, le jeu est plutôt beau, le design et les animations des Pokémon sont agréables à l’oeil. Les arènes sont plutôt bien pensées, toutefois on peut légèrement regretter le manque de variété des arènes. En effet, dans le cadre d’une partie normale ou classée, il n’y a qu’une arène : Remoat Island. Les autres arènes sont accessibles uniquement en partie rapide.

Les performances sur Nintendo Switch en mode portable sont très bonnes, à condition de ne pas activer le mode de performance Elevée, qui est parfois inconstant. Cela peut devenir problématique dans un genre de jeu où chaque seconde et chaque action compte.


Modèle économique

Pokémon Unite est donc un Free-to-Play, dans lequel il est possible d’acheter du contenu additionnel avec la monnaie en jeu. Monnaie obtenable soit en jouant (les pièces), soit contre de l’argent réel (les gemmes Aeos). Dans le contenu, on peut retrouver les Pokémon jouables, ou encore des costumes pour les Pokémon comme pour les Dresseurs.

Une fois au niveau 5 de Dresseur, vous débloquez l’accès au Battle Pass, qui permet d’obtenir des tickets Aeos ou des améliorateurs d’objets. Il est possible d’acheter le Premium Pass pour 490 gemmes (environ 9€) pour débloquer beaucoup plus d’objets, notamment cosmétiques. Pour progresser dans le Pass, il suffit d’accomplir des missions. Elles peuvent être quotidiennes, hebdomadaires, ou réalisables une seule fois.

Notez que le Premium Pass ne fonctionne que pour la saison en cours. Il faudra donc payer à chaque nouvelle saison pour accéder de nouveau au Premium Pass.


Conclusion

Pokémon Unite ne cherche pas à révolutionner le MOBA, loin de là, mais la recette fonctionne plutôt bien : les parties sont dynamiques et peuvent s’enchaîner facilement. Bien sûr, la gratuité du jeu est très intéressante également. Nous pouvons malgré tout regretter l’absence de langue française au lancement, même si à force de jeu cela devient moins problématique, ainsi que le manque de profondeur du roster. 21 Pokémon, on a assez vite fait le tour, même s’il est prévu que 4 nouveaux Pokémon arrivent rapidement. Gageons que les mises à jour futures permettront d’étoffer le jeu et, pourquoi pas, permettront à Pokémon Unite de se faire une (toute) petite place dans l’e-sport. En tout cas, ça ne coûte rien de l’essayer !

Merci à tous d’avoir lu ce test de Pokémon Unite, et à bientôt sur Pokégraph !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 août 2021

    […] Si vous voulez connaître notre avis sur Pokémon UNITE, vous pouvez lire notre test du jeu. […]

  2. 22 septembre 2021

    […] Pokémon UNITE est le premier jeu Pokémon de combat stratégique en équipe qui est maintenant disponible sur appareils mobiles (Android et IOS) et sur Nintendo Switch ! […]

Laisser un commentaire

Installe Pokégraph sur ton mobile !

Installer
×
Un live Twitch est en cours !
Pas de live Twitch actuellement