Les méthodes de chasse et leur efficacité

Le Shiny Hunting en 4e Génération : révolution des méthodes à Sinnoh, Johto et Kanto

Pokémon Diamant, Perle et Platine

Généralités et probabilités

Cette Génération marque l’apparition de la Méthode Masuda, grâce à la GTS, ainsi que du Poké-Radar, qui sont les premières véritables méthodes de Shiny Hunting de la franchise !

Ce n’est pas pour rien que le Shiny Hunting s’est développé à partir de ces jeux-là. Voyons donc ces méthodes !

Les méthodes de chasse et leur efficacité

La Rencontre naturelle

Les fondamentaux, les grands classiques, ce sont bien ceux-ci, qui consistent à tourner dans les herbes jusqu’à trouver la perle rare !

Simple, même simpliste, mais bien sûr les probabilités sont relativement faibles, 1 sur 8192 de base.

La méthode Masuda

Arrivée en même temps que la GTS, les probabilités de trouver un Oeuf Shiny sont de l’ordre de 1 sur 1638.

Les avantages sont que la quasi-totalité des espèces sont concernées de près ou de loin, les seules exceptions étant les Légendaires, Métamorph et Zarbi.

L’inconvénient majeur est que c’est une activité chronophage et épuisante au possible pour vos petits yeux.

Le Soft Reset

Pour les Légendaires, cela s’impose, et ils sont somme toute assez nombreux ici. Le Shiny Lock ça n’existe pas encore, et ça c’est bien.

Là encore, c’est assez simple mais chronophage au possible vu que le taux ne s’élèvera jamais plus haut que 1 sur 8192.

Les Pokémon qui deviendront vos meilleurs amis

Airmure, que j’adore, ainsi que n’importe quel Pokémon avec Cage-Eclair et/ou Faux-Chage. Pour la suite, ça va dépendre de votre cible.

Installe Pokégraph sur ton mobile !

Installer
×
Un live Twitch est en cours !
Pas de live Twitch actuellement